Ruisselet sur le parcellaire acquis, vieille forêt pyrénéenne de part et d’autre © Philippe Falbet

Date d’acquisition : avril 2019 et automne 2020

Propriété actuelle de Forêts préservées : environ 13.5 hectares

Localisation : massif forestier de plus de 180 hectares, haute chaîne pyrénéenne, Ariège

Type de forêt : hêtraie sapinière en versant nord

Altitude : entre 1300 et 1800 mètres

Chasse : Inexistante, en raison des très fortes pentes par endroits, de l’inexistence de routes forestières et sentiers, de nombreux départs de sources en talwegs freinant la progression pédestre

Zone d’éboulis dans la sapinière sur le parcellaire acquis © Philippe Falbet

Intérêts du projet :

  • massif non pénétré d’une superficie de plus de 180 ha, aucune piste forestière, ce qui en fait pour l’instant une zone de refuge de flore et de faune
  • Exploitée jusqu’au milieu du XIXème siècle (nombreuses places de charbonnage), faiblement exploitée par la suite jusqu’à il y a 60 ans puis plus du tout, la la forêt est en passe de devenir dans 50 ans ou peut-être moins, une vieille forêt pyrénéenne dans sa totalité. Plusieurs « patchs » de 5 à 15 hectares sont inventoriés comme vieille forêt pyrénéenne. Ce sont prioritairement ces zones, anciennes et matures, que nous travaillons à acquérir.
  • écosystème très riche en terme de biodiversité, du fait des stades matures et pré matures de la forêt
  • milieu « mosaïque » naturel : départs de sources, zones d’éboulis hébergeant une flore diversifiée et intéressante pour la faune (myrtilliers, framboisiers, sureaux rouges, sorbiers des oiseleurs, etc), milieux ouverts
  • site vital pour le Grand tétras, habitat du Chat forestier, du Pic noir, de la Chouette de Tengmalm
  • en connexion directe avec les sommets de la haute chaîne

Objectif : Notre objectif est qu’à terme, le massif reste en évolution naturelle dans sa totalité. Devenir un propriétaire majeur de ce massif pourrait le permettre.

La forêt, morcelée, appartient à plusieurs propriétaires privés. Nous avons depuis l’été 2019 contacté certains d’entre eux et sommes en train d’acquérir cet automne 2020, 26 hectares supplémentaires pour agrandir la zone de préservation à environ 40 hectares.

Le sous seing est passé, l’acte de vente est prévu pour février 2021.

Faire un don : Actuellement, nous avons réuni les fonds pour cet achat grâce aux dons effectués en 2019 et 2020.

Clairière naturelle en pleine forêt © Philippe Falbet
Chandelle de très gros bois © Philippe Falbet

 

L’un des nombreux ruisselets traversant la zone © Philippe Falbet
Micro habitats (milieux de vie de taille réduite) © Philippe Falbet