En cours

Strate herbacée composée principalement de luzules en haut de parcelle

Courant Mai 2022, des habitants locaux nous ont fait don d’un site forestier de 1,2 hectares. Un grand merci à eux !

En versant nord, les parcelles se situent sur de fortes pentes, dans un massif à très fort enjeu écologique de plusieurs dizaines d’hectares au parcellaire très morcelé.

C’est une hêtraie chênaie (espèces naturellement présentes dans cette zone), se transformant en hêtraie avec l’altitude, où le sapin revient en sous étage en raison d’une non exploitation depuis plusieurs décennies. La forêt est en contact direct avec des lisières supérieures de forêt qui sont un site vital pour le Grand tétras.

La forêt est majoritairement ancienne, présente sur les cartes d’État major du milieu du XIXème siècle. Aucune piste forestière ne traverse le massif, qui a été intensément exploité jusqu’au début du XXème siècle par le charbonnage, et est en évolution naturelle totale depuis au moins les années 70.

Ce don est un premier jalon dans un massif où nous prospectons actuellement pour acquérir d’autres parcelles de taille conséquente de plusieurs propriétaires voisins.

L’intérêt d’étendre la zone protégée est très claire.

Nous allons réaliser une première acquisition de 4 hectares dans un Bien Non Délimité adjacent de plusieurs dizaines d’hectares, le dossier est actuellement chez le notaire.

Deux autres propriétaires sont intéressés pour nous vendre environ 6 hectares adjacents au total, nous sommes pour cela à la recherche de fonds permettant d’assurer ces financements.

Quelques photos du site qui nous a été donné ci-dessous.

Ce micro habitat s’appelle une cavité de pied à terreau (bois altéré au niveau du bas du tronc à un stade avancé) abritant des cortèges d’espèces spécifiques au mélange terreau-humus. Hêtre photographié sur l’une des parcelles données.
Photo prise dans l’une des parcelles données, d’un bébé de chouette hulotte de dos, en plein jour, lors de l’une de ses premières sorties …